ban  
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  
 
Présentation des filières
 
   
 
Filière PCSI / PSI-PSI*
 
   
 
Filière PTSI / PT*
 
   
 
Suivi des anciens élèves
 
 
Veuillez saisir le code de votre lycée donné lors de notre dernière rencontre

Code de votre lycée

 
 
Citations de témoignage
 
 

Les professeurs sont toujours à l'écoute et disponibles pour nous aider en cas de soucis.


En 2018, Mathis DIDIER de la filière Image manquante a intégré Arts et Métiers ParisTech (A+).
 
 
Fiches d'anciens étudiants
 
 
Classement des grandes écoles
selon létudiant.fr


Vous êtes un ancien étudiant de CPGE du lycée Loritz et vous souhaitez donner votre témoignage, veuillez me le faire savoir.
Merci
 
 
Téléchargement des fiches
 
 
Top 10

Puce Clémentine DUBREUCQ Image manquante 1217
Puce Formulaire de demande d'inscription 5/2 913
Puce Procédure d'admission 5/2 813
Puce Maxime MILLOT Image manquante 610
Puce Josselin PANNIER Image manquante 519
Puce Guillaume LANGLOIS Image manquante 466
Puce Annie PUCHOT Image manquante 441
Puce Kevin FROBERGER Image manquante 435
Puce Lola MASSON Image manquante 407
Puce Convention CPGE UL 387

Afficher les fichiers

liste exhaustive
 
 
Stats du site
 
 
En ce moment:
0 membre
2 visiteurs
4 visites aujourd’hui

Record visites :
31/08/15 : 261 visites

104 268 visiteurs
depuis le 19/11/2012
 
 
Documents administratifs
 
   
 
Charles SEMPÉ
 
  Image manquante

En 2016, Charles SEMPÉ a intégré Arts et Métiers ParisTech (A+).

Image manquante

Image manquante
Image manquante Charles SEMPÉ est un ancien étudiant de PTSI du lycée Henri Loritz à Nancy.

Extrait de son propos dans sa fiche

J’ai constaté que le programme de PTSI-PT* présentait l’avantage d’être beaucoup plus concret que celui des autres filières.


Présentation

Je m’appelle Charles SEMPÉ. J’ai actuellement 20 ans et je rentre en deuxième année aux Arts & Métiers, en cursus spécialisé Infrastructures. Après une terminale S, j’ai décidé d’intégrer une classe prépa afin d’accéder par la suite à une grande école d’ingénieurs.



Parcours scolaire avant la prépa

J’ai choisi cette filière car lors des différentes portes ouvertes auxquelles je me suis rendu, elle m’est apparue comme la plus adaptée à mon profil. En effet, n’étant pas un grand amateur de chimie, une filière PCSI n’était pas envisageable. Quant à la filière MPSI, elle m’a semblé trop spécialisée en mathématiques. De plus, au cours de mes deux années au lycée Loritz, j’ai constaté que le programme de PTSI-PT* présentait l’avantage d’être beaucoup plus concret que celui des autres filières (par exemple l’étude des systèmes industriels en thermodynamique), ce qui me convenait parfaitement.



Mes années prépa au lycée Loritz

Les années de prépa sont dures. Le rythme soutenu oblige à pourvoir un travail consciencieux et régulier, qui parfois laisse peu de temps libre. Néanmoins, j’ai plutôt bien vécu ces deux années. Ma deuxième année a été de loin la meilleure, du fait notamment de mes camarades de chambre à l’internat. En effet, l’internat est quelque chose, je pense, de primordial pour bien réussir sa prépa. Il nous offre une ambiance de travail et d’entraide précieuse. Au cours de ma première année, je partageais ma chambre avec trois autres personnes aux rythmes totalement différents du mien. Ainsi, malgré le fait que je m’entendais bien avec eux, la cohabitation était difficile. Pour la deuxième année, j’ai pris soin de me retrouver avec des personnes partageant un rythme de vie à peu près semblable au mien, ce qui m’a permis de passer une excellente année.



Mon parcours après la prépa

Les cours étaient parfois assez rapides, ce qui imposait une bonne concentration en classe et du travail en dehors des heures de cours. Si jamais un élève prenait du retard ou faisait face à une difficulté, les professeurs étaient prêts à l’aider si celui-ci venait les voir. De plus, les khôlles offraient un moyen efficace de tester ses connaissances et un temps d’échange privilégié avec le khôlleur. N’étant que trois par groupe de khôlle, il était possible en effet de revoir avec le professeur des points posant problème.

Pour conclure, je dirais que lors de mes années en prépa au lycée Loritz j’ai senti avoir tout le soutien possible pour m’accompagner. La prépa m’a transmis des méthodes de travail, ainsi qu’une mentalité de battant, qui me serviront tout au long de ma vie. De plus, à force de travail et de persévérance, j’ai accédé à l’école des Arts & Métiers et c’est avec le bagage que j’ai développé en prépa que j’ai pu affronter la première année sereinement et décrocher une spécialisation dont je rêvais depuis le lycée. Je ne regrette en rien les sacrifices que j’ai pu faire pendant ces deux années desquelles je suis ressorti grandi et dont je profite des bienfaits aujourd’hui.


 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil

 
Espace membre