ban  
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  
 
Présentation des filières
 
   
 
Filière PCSI / PSI-PSI*
 
   
 
Filière PTSI / PT*
 
   
 
Suivi des anciens élèves
 
 
Veuillez saisir le code de votre lycée donné lors de notre dernière rencontre

Code de votre lycée

 
 
Citations de témoignage
 
 

On s’habitue à fournir un travail plus conséquent


En 2013, Thibaut PIERROT de la filière Image manquante a intégré Arts et Métiers ParisTech (A+).
 
 
Fiches d'anciens étudiants
 
 
Classement des grandes écoles
selon létudiant.fr


Vous êtes un ancien étudiant de CPGE du lycée Loritz et vous souhaitez donner votre témoignage, veuillez me le faire savoir.
Merci
 
 
Téléchargement des fiches
 
 
Top 10

Puce Clémentine DUBREUCQ Image manquante 991
Puce Maxime MILLOT Image manquante 508
Puce Josselin PANNIER Image manquante 419
Puce Guillaume LANGLOIS Image manquante 390
Puce Annie PUCHOT Image manquante 355
Puce Kevin FROBERGER Image manquante 348
Puce Lola MASSON Image manquante 332
Puce Romain BOURDETTE Image manquante 277
Puce Maud GEIGER Image manquante 276
Puce Christopher VAUTRIN Image manquante 274

Afficher les fichiers

liste exhaustive
 
 
Stats du site
 
 
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
24 visites aujourd’hui

Record visites :
31/08/15 : 261 visites

66 432 visiteurs
depuis le 19/11/2012
 
 
Documents administratifs
 
   
 
Maryline SZALEK
 
  Image manquante

En 2015, Maryline SZALEK a intégré ENSMM (C).

Image manquante

Image manquante
Image manquante Maryline SZALEK est une ancienne étudiante de PCSI du lycée Henri Loritz à Nancy.

Extrait de son propos dans sa fiche
Cette prépa avait le don d'avoir les mêmes équivalents horaires pour chaque matière.


Présentation Maryline Szalek, ancienne élève de Loritz en PCSI et PSI* et maintenant élève-ingénieure à l'Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques(ENSMM) à Besançon.


Parcours scolaire avant la prépa Avant ma prépa au lycée Loritz, j'étais à Epinal au lycée Pierre Mendès France où j'ai obtenu mon bac S-SI. L'avantage d'avoir fait un bac S-SI m'a permis de beaucoup mieux comprendre l'aspect pratique et notamment technique que l'on peut trouver en SI en prépa.


Mes années prépa au lycée Loritz Je suis arrivée au Lycée Henri Loritz pour faire une prépa PCSI car je voulais garder une pluralité dans les matières que j'exerçais jusque là. Cette prépa avait le don d'avoir les mêmes équivalents horaires pour chaque matière.
Le début de la prépa est toujours un peu rude (en même temps, nous rentrons de deux mois de vacances farniente). J'ai tenu le coup grâce à une organisation dans mes devoirs et mes activités annexes. De plus, les sujets et/ou exercices traités en cours sont réellement intéressants puisqu'ils permettent de mettre une raison sur notre vie de tous les jours (Comment fonctionne un moteur ? Pourquoi dois-je rajouter du sel sur la neige ? ...). En outre, l'ambiance de classe est restée au beau fixe (Repas de fin d'année, entraide entre chacun,...) et les professeurs nous ont accompagnés au fur et à mesure de l'année.
En ce qui concerne ma deuxième année, j'ai continué en classe PSI*, je tiens à préciser l'étoile ! Le rythme était clairement plus soutenu que lors de la première année mais l'encadrement y est resté à la hauteur.
Je tenais à préciser l'étoile car c'est cette étoile qui m'a poussée à me battre pour mes concours; on me demandait certes plus de compétences et de savoir qu'une classe de PSI mais cela m'a permis de gagner en efficacité dans mon travail, à aller plus rapidement au résultat et comme on sait tous qu'en concours, le temps c'est des points, ce fut d'autant plus utile !


Mon parcours après la prépa Après ma prépa, j'ai intégré l'ENSMM à Besançon en 2015. C'est une école qui est tournée vers la mécanique (c'est un domaine qui me tient beaucoup à coeur) et les microtechniques.
A l'écriture de ce témoignage, je ne suis dans cette école que depuis deux mois, donc je ne connais encore pas toutes les formations proposées, mais sachez tout de même que c'est une école riche en associations sportives, intellectuelles et techniques.
En TP, nous apprenons à créer des pièces au micromètre près; pour moi qui aime manipuler des machines et créer des pièces, je suis, disons, aux anges !

Le fait d'avoir fait une prépa PSI m'a permis, comme je l'ai dit précédemment, d'avoir une pluralité des enseignements. Maintenant que je suis en école, je vous confirme que cette pluralité vous aide dans tous les domaines ; vous ne serez pas avantagés dans un seul domaine seulement !
Je ne regrette pas du tout mon parcours en PCSI/PSI*, alors n'hésitez surtout pas, jetez-vous à l'eau !

 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil

 
Espace membre