ban  
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  
 
Présentation des filières
 
   
 
Filière PCSI / PSI-PSI*
 
   
 
Filière PTSI / PT*
 
   
 
Suivi des anciens élèves
 
 
Veuillez saisir le code de votre lycée donné lors de notre dernière rencontre

Code de votre lycée

 
 
Citations de témoignage
 
 

L'ambiance en prépa est bien loin des idées reçues, elle repose sur l'entraide entre taupins.


En 2010, Saâd BENNOUNA de la filière Image manquante a intégré UTC - Compiègne (A).
 
 
Fiches d'anciens étudiants
 
 
Classement des grandes écoles
selon létudiant.fr


Vous êtes un ancien étudiant de CPGE du lycée Loritz et vous souhaitez donner votre témoignage, veuillez me le faire savoir.
Merci
 
 
Téléchargement des fiches
 
 
Top 10

Puce Clémentine DUBREUCQ Image manquante 1037
Puce Maxime MILLOT Image manquante 521
Puce Josselin PANNIER Image manquante 429
Puce Guillaume LANGLOIS Image manquante 398
Puce Annie PUCHOT Image manquante 366
Puce Kevin FROBERGER Image manquante 355
Puce Lola MASSON Image manquante 340
Puce Formulaire de demande d'inscription 5/2 324
Puce Maud GEIGER Image manquante 284
Puce Romain BOURDETTE Image manquante 284

Afficher les fichiers

liste exhaustive
 
 
Stats du site
 
 
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
26 visites aujourd’hui

Record visites :
31/08/15 : 261 visites

70 108 visiteurs
depuis le 19/11/2012
 
 
Documents administratifs
 
   
 
Pierre MANGIN
 
  Image manquante

En 2014, Pierre MANGIN a intégré École centrale - Lyon (A+).

Image manquante

Image manquante
Image manquante Pierre MANGIN est un ancien étudiant de PSI* du lycée Henri Loritz à Nancy.

Extrait de son propos dans sa fiche
Avec un peu de motivation, bien aidé par une ambiance de classe agréable favorisant l'entraide, on arrive à surmonter tous ensemble les difficultés et à rentrer dans le rythme prépa.


Présentation Je m'appelle Pierre MANGIN et j'ai intégré l'Ecole Centrale de Lyon en 2014.
J'ai commencé mes années prépa au lycée Poincaré, en PCSI puis j'ai rejoint la classe de PSI* de Loritz pour deux années (3/2 et 5/2). Et je vais vous expliquer pourquoi selon moi la prépa est un (très) bon choix.


Parcours scolaire avant la prépa Avant la prépa, j'ai obtenu un bac S-SVT, option Maths, mention Bien au lycée Stanislas de Villers-lès-Nancy. N'ayant alors pas de projet professionnel précis mais une affinité particulière avec les matières scientifiques, j'ai choisi de me diriger vers les CPGE qui ne me fermaient aucune porte pour la suite.


Mes années prépa au lycée Loritz En PCSI, le palier avec le secondaire est conséquent mais loin d'être insurmontable. Avec un peu de motivation, bien aidé par une ambiance de classe agréable favorisant l'entraide, on arrive à surmonter tous ensemble les difficultés et à rentrer dans le rythme prépa. Il y a évidemment quelques moments plus difficiles que d'autres mais, aujourd'hui, mes souvenirs de sup' ne sont que des bons moments passés avec les gens géniaux que j'y ai rencontrés.
J'ai opté pour la PSI car selon moi c'est cette filière à dominante physique qui s'inscrit le plus dans le monde réel. A la fin, mes résultats, sans être excellents, m'ont permis de rejoindre Loritz et la classe de PSI*. Ma première année de spé fut personnellement difficile moralement. Cependant, j'ai réussi à rester dans le milieu de classe et à tenir le coup. A posteriori, je pense cela est dû à l'entraide entre les élèves qui nous fait réaliser qu'on est tous dans la même situation. Le fait d'être à l'internat a également été un atout important de ma scolarité à Loritz.
Après les concours, déçu par mes résultats mais conscient de pouvoir faire mieux, j'ai préféré opter pour la 5/2. Cette décision n'était pas simple mais j'avais confiance en l'avis de l'équipe pédagogique qui m'a conseillé ce choix.Cette dernière année a été beaucoup plus agréable et fructueuse aux concours. En effet, à partir d'un travail quotidien raisonnable s'appuyant sur les conseils des profs, j'ai été admissible à l'ENS ainsi qu'à l'ensemble des écoles centrales et des mines.
Au final, ce que je retiens de la prépa au lycée Henri Loritz, ce n'est pas les stéréotypes qu'on peut souvent entendre (concurrence et mauvaise ambiance dans la classe, profs désintéressés, etc) mais exactement l'inverse. Également, et surtout, de (nombreux) bons moments de rigolade.


Mon parcours après la prépa J'ai choisi l’École Centrale de Lyon pour son caractère généraliste. C'est un tout autre univers, où la vie associative tient une place importante. On y a l'occasion de créer et de diriger nos propres projets, faire du sport et en découvrir de nouveau (j'y ai commencé l'escrime), de faire de l'humanitaire (personnellement, partir en Bulgarie et Indonésie), et bien d'autres choses qui peuvent aisément se coordonner avec les cours.

 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil

 
Espace membre