ban  
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  
 
Présentation des filières
 
   
 
Filière PCSI / PSI-PSI*
 
   
 
Filière PTSI / PT*
 
   
 
Suivi des anciens élèves
 
 
Veuillez saisir le code de votre lycée donné lors de notre dernière rencontre

Code de votre lycée

 
 
Citations de témoignage
 
 

Ces deux années ont été deux années de travail, c'est certain, mais l'esprit d'équipe est très présent et l'internat a été un grand centre d'entraide.


En 2011, Morgan BLAISE de la filière Image manquante a intégré ENSMM (C).
 
 
Fiches d'anciens étudiants
 
 
Classement des grandes écoles
selon létudiant.fr


Vous êtes un ancien étudiant de CPGE du lycée Loritz et vous souhaitez donner votre témoignage, veuillez me le faire savoir.
Merci
 
 
Téléchargement des fiches
 
 
Top 10

Puce Clémentine DUBREUCQ Image manquante 1013
Puce Maxime MILLOT Image manquante 514
Puce Josselin PANNIER Image manquante 424
Puce Guillaume LANGLOIS Image manquante 393
Puce Annie PUCHOT Image manquante 361
Puce Kevin FROBERGER Image manquante 352
Puce Lola MASSON Image manquante 336
Puce Maud GEIGER Image manquante 281
Puce Romain BOURDETTE Image manquante 281
Puce Christopher VAUTRIN Image manquante 279

Afficher les fichiers

liste exhaustive
 
 
Stats du site
 
 
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
8 visites aujourd’hui

Record visites :
31/08/15 : 261 visites

68 543 visiteurs
depuis le 19/11/2012
 
 
Documents administratifs
 
   
 
Thomas MONIN
 
  Image manquante

En 2013, Thomas MONIN a intégré ENSG Nancy - INP Lorraine (non classée).

Image manquante
Image manquante Thomas MONIN est un ancien étudiant de PCSI du lycée Henri Loritz à Nancy.

Extrait de son propos dans sa fiche

L'accompagnement régulier de l'équipe pédagogique permet aux étudiants de trouver leur rythme de travail


Présentation

Je m'appelle Thomas Monin, j'ai 20 ans, je suis élève ingénieur à l’École Nationale Supérieure de Géologie de Nancy depuis septembre 2013 après avoir suivi le cursus PCSI/PSI au lycée Henri Loritz.



Parcours scolaire avant la prépa

Après avoir effectué toutes mes études au collège/lycée St Sigisbert de Nancy, à travailler juste assez pour arriver jusqu'au bac S-SVT option Mathématiques que j'ai obtenu avec mention AB, Loritz a été le seul établissement à bien vouloir me donner ma chance dans ses classes préparatoires, malgré un dossier prêtant plus à pleurer qu'à sourire.



Mes années prépa au lycée Loritz

Pour un élève comme moi qui était loin de faire partie de l'élite des jeunes scientifiques français, Loritz a été une prépa idéale. Contrairement à d'autres plus élitistes qui finissent par détruire les plus prometteurs de leurs élèves, les prépas de Loritz ont été une transition relativement facile à encaisser après un parcours scolaire "à la cool" comme le mien. Bien entendu la quantité de travail était bien plus conséquente que les années précédentes, et il a fallu revoir toute l'organisation de mon temps de travail (qui était quasi-inexistant jusqu'à présent), mais l'accompagnement régulier de l'équipe pédagogique permet aux étudiants de trouver leur rythme de travail sans pour autant être démoralisé à tout va.

Bien entendu, on ne réussit pas un parcours en classes préparatoires sans fournir un travail assidu et continu, ce qui implique parfois de belles baisses de régime et de gros coups de blues. Mais l'avantage des prépas de Loritz est que tous les étudiants se serrent les coudes. Et lorsque tout le monde est dans la même galère, on relativise assez facilement !



Mon parcours après la prépa

Mon but premier en prépa était d'intégrer l'Ecole navale afin de devenir officier de carrière dans la Marine. Malheureusement je n'ai fait que frôler de très près ce rêve et n'ai pas réussi à intégrer cette école. Cependant, j'ai pu intégrer l’École Nationale Supérieure de Géologie et je n'en suis absolument pas déçu. C'est une école qui offre des perspectives de travail diverses et variées, comme la Géotech, le pétrole, les gaz de schiste, les mines, etc .... Bref, il y en a pour tous les goûts. Et puis soyons honnêtes, histoire de motiver un peu les futurs étudiants, l'ambiance et le cadre sont plus que propices à des soirées plus dingues les unes que les autres. L'école a son propre foyer avec bar, babyfoot et billard pour les (rares) moment de détente ainsi que pour les soirées foyer hebdomadaires. Le campus regroupe trois écoles, ENSG, ENSEM et ENSAIA, 3 écoles pour 3 fois plus de plaisir !! Enfin, l'intégration des premières années est mémorable et se fait dans la bonne humeur, permettant ainsi de créer une ambiance plus que sympa entre toutes les promos de l'école. L'école possède également de nombreuses associations, permettant de découvrir ce qu'est la gestion de projet et parfois même d'effectuer des voyages inoubliables. L'association Himalaya solaire par exemple s'occupe d'organiser un voyage en Inde pour aller y installer des panneaux solaires. Sans oublier bien sûr les stages terrain qui sont "la base" pour un ingénieur géologue. Les premières années en effectuent 2, dont un dès les premières semaines en école, autant dire qu'on est tout de suite dans le bain. Ainsi, même si cette école est peu connue de la filière PSI, c'est une excellente école qui reste tout de même relativement accessible.

Mais pour revenir à des choses plus "sérieuses", après un parcours en école d'ingénieur, il existe une passerelle pour intégrer les écoles d'officier de l'armée française après obtention de son diplôme d'ingénieur, donc tout n'est pas perdu !

Il ne faut donc jamais se décourager, même si l'école que l'on obtient n'est pas exactement celle que l'on souhaitait à la base, car une fois en école, il existe un nombre incalculable de passerelles qui permettent, quoi qu'il arrive, de trouver une filière dans laquelle on s'éclate !!


 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil

 
Espace membre