ban  
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  
 
Présentation des filières
 
   
 
Filière PCSI / PSI-PSI*
 
   
 
Filière PTSI / PT*
 
   
 
Suivi des anciens élèves
 
 
Veuillez saisir le code de votre lycée donné lors de notre dernière rencontre

Code de votre lycée

 
 
Citations de témoignage
 
 

J'ai obtenu les Arts et Métiers, ce qui était mon objectif


En 2012, Corentin CHARLES de la filière Image manquante a intégré Arts et Métiers ParisTech (A+).
 
 
Fiches d'anciens étudiants
 
 
Classement des grandes écoles
selon létudiant.fr


Vous êtes un ancien étudiant de CPGE du lycée Loritz et vous souhaitez donner votre témoignage, veuillez me le faire savoir.
Merci
 
 
Téléchargement des fiches
 
 
Top 10

Puce Clémentine DUBREUCQ Image manquante 972
Puce Maxime MILLOT Image manquante 499
Puce Josselin PANNIER Image manquante 409
Puce Guillaume LANGLOIS Image manquante 384
Puce Annie PUCHOT Image manquante 347
Puce Kevin FROBERGER Image manquante 340
Puce Lola MASSON Image manquante 324
Puce Romain BOURDETTE Image manquante 271
Puce Christopher VAUTRIN Image manquante 269
Puce Maud GEIGER Image manquante 268

Afficher les fichiers

liste exhaustive
 
 
Stats du site
 
 
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
5 visites aujourd’hui

Record visites :
31/08/15 : 261 visites

64 325 visiteurs
depuis le 19/11/2012
 
 
Documents administratifs
 
   
 
Damien KEMBERG
 
  Image manquante

En 2013, Damien KEMBERG a intégré TELECOM Nancy (C).

Image manquante
Image manquante Damien KEMBERG est un ancien étudiant de PCSI du lycée Henri Loritz à Nancy.

Extrait de son propos dans sa fiche

La prépa est encadré e , et un élève en difficulté aura toujours un professeur pour l'aider.


Présentation

Moi, c'est Damien Kemberg. Je viens d'intégrer Télécom Nancy après mes 3 années de lycée et mes deux ans de prépa à Loritz.



Parcours scolaire avant la prépa

Je suis arrivé à Loritz pour ma seconde avec les options ISI/LV2 puis j'ai choisi de faire une première et terminale S Sciences de l'Ingénieur. J'ai obtenu mon Bac avec la mention Bien et j'ai donc décidé de continuer mes études dans une classe préparatoire. Etant principalement intéressé par la physique et par les sciences de l'ingénieur, j'ai décidé d'entrer en PCSI. Pourquoi Loritz et pas Poincaré ? A Poincaré, l'ambiance étant bien plus compétitive, je n'imaginais pas un seul instant passer ces deux années que je redoutais dans cet environnement. De plus, Loritz ayant d'excellents professeurs pour les lycéens, cela ne présageait que du bon pour l'enseignement en prépa !



Mes années prépa au lycée Loritz

Ayant toujours eu une certaine "facilité" dans la compréhension de mes cours, ma première année de prépa fut relativement facile ... Mais cela ne veut pas dire que je pouvais me reposer sur mes lauriers! J'ai donc dû profiter de cet avantage pour toujours être à jour dans l'apprentissage de mes cours et me permettre d'augmenter l'efficacité des séances de travaux dirigés.

J'ai pu, de même, me rendre compte que les légendes sur les prépas sont fausses à Loritz : la compétition n'existe quasiment pas (du moins, jusqu'au concours !) et la bonne ambiance et l'entraide est prédominante. En effet, il est réellement agréable de savoir qu'on peut compter sur ses camarades si un point du cours n'a pas été compris.

Mais si le cours n'est pas compris, le mieux, c'est de pouvoir compter sur les professeurs qui sont très présents. La prépa est encadré e , et un élève en difficulté aura toujours un professeur pour l'aider.

La quantité de travail était largement gérable, bien répartie dans l'année.

En finissant en tête de classe, j'ai pu atteindre la PSI*.

La PSI* a marqué une véritable frontière avec la première année. Mes "facilités" ne me suffisant plus, j'ai dû me dépasser pour me permettre de suivre tous les cours. Mais ce ne fut pas mauvais, bien au contraire ! J'ai pu apprendre à travailler efficacement et surtout régulièrement : c'est la clé de la prépa ! Cette année encore, les professeurs ont été de qualité et nous ont entraînés pour les concours les plus difficiles.



Mon parcours après la prépa

J'ai donc intégré Télécom Nancy (anciennement ESIAL). Je recherchais une école d'informatique et les témoignages et la documentation de l'école m'ont séduit ! Les anciens de prépa bénéficient de deux semaines en programmation pour rattraper le retard sur les élèves venant d'IUT mais sinon, les autres cours sont très largement abordables pour des élèves de prépa, sachant qu'on revoit beaucoup de choses déjà vues en Première, Terminale S ou bien en prépa.

Mais le gros changement est la prise en main de la vie étudiante par les étudiants. Soirées organisées par les 2ème et 3ème années, quelquefois encadrées par l'école, nombreux clubs pour le loisir mais qui nous permettent aussi de programmer ou bien d'entrer en contact avec des entreprises, ...

Les professeurs sont principalement des chercheurs et possèdent donc un savoir très appréciable !

Et quand on ne travaille pas, on s'amuse ! Il y a donc les soirées et les clubs mais aussi de nombreux sports disponibles et la possibilité de pouvoir débuter une langue optionnelle qui nous fait envie comme par exemple le japonais avec un professeur japonais.


La prépa m'a donc non seulement donné une avance sur les cours de début d'année mais aussi une méthode de travail et de raisonnement important pour devenir de bons ingénieurs.


 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil

 
Espace membre