ban  
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  
 
Présentation des filières
 
   
 
Filière PCSI / PSI-PSI*
 
   
 
Filière PTSI / PT*
 
   
 
Suivi des anciens élèves
 
 
Veuillez saisir le code de votre lycée donné lors de notre dernière rencontre

Code de votre lycée

 
 
Citations de témoignage
 
 

Les profs sont toujours présents pour répondre à nos questions


En 2013, Margot WEISTROFFER de la filière Image manquante a intégré SIGMA Clermont-Ferrand (ex IFMA) (B).
 
 
Fiches d'anciens étudiants
 
 
Classement des grandes écoles
selon létudiant.fr


Vous êtes un ancien étudiant de CPGE du lycée Loritz et vous souhaitez donner votre témoignage, veuillez me le faire savoir.
Merci
 
 
Téléchargement des fiches
 
 
Top 10

Puce Clémentine DUBREUCQ Image manquante 991
Puce Maxime MILLOT Image manquante 508
Puce Josselin PANNIER Image manquante 419
Puce Guillaume LANGLOIS Image manquante 390
Puce Annie PUCHOT Image manquante 355
Puce Kevin FROBERGER Image manquante 348
Puce Lola MASSON Image manquante 332
Puce Romain BOURDETTE Image manquante 277
Puce Maud GEIGER Image manquante 276
Puce Christopher VAUTRIN Image manquante 274

Afficher les fichiers

liste exhaustive
 
 
Stats du site
 
 
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
24 visites aujourd’hui

Record visites :
31/08/15 : 261 visites

66 432 visiteurs
depuis le 19/11/2012
 
 
Documents administratifs
 
   
 
Maud GEIGER
 
  Image manquante

En 2012, Maud GEIGER a intégré Arts et Métiers ParisTech (A+).

Image manquante

Image manquante
Image manquante Maud GEIGER est une ancienne étudiante de PSI* du lycée Henri Loritz à Nancy.

Extrait de son propos dans sa fiche
j'ai pu constater que les idées reçues d'élitisme et de concurrence entre camarades d'une même classe étaient fausses, et c'est même le contraire


Présentation Maud Geiger, 21 ans, étudiante à l'Ecole des Arts et Métiers ParisTech depuis Septembre 2012, ayant préparé les concours en filière PCSI/PSI* au lycée Henri Loritz, après une première année au lycée Henri Poincaré, à Nancy.

Parcours scolaire avant la prépa J'ai préparé mon Baccalauréat Scientifique (S-SVT, option Maths) au lycée Henri Poincaré de Nancy, que j'ai obtenu avec Mention Bien en 2009.

Mes années prépa au lycée Loritz J'ai commencé ma prépa (PCSI) au lycée dans lequel j'étais déjà les trois années avant mon Bac, puis ma spé' (3/2 et 5/2) au lycée Henri Loritz de Nancy pour y suivre la filière PSI*. Dans un lycée comme dans l'autre, j'ai pu constater que les idées reçues d'élitisme et de concurrence entre camarades d'une même classe étaient fausses, et c'est même le contraire. Il y a globalement une bonne ambiance dans chaque classe, et c'est souvent le fait de travailler ensemble et de s'entraider qui nous fait le plus avancer, malgré les différences d'ambition, et parfois de niveaux, de chacun. C'est d'ailleurs là que je me suis fait la plupart de mes meilleurs amis aujourd'hui !
Je n'ai pas choisi de redoubler par manque de résultats, mais pour essayer de viser plus haut que ce que j'avais obtenu en 3/2 et tenter d'obtenir une école qui me plairait mieux (j'étais admise aux Mines d'Alès, ce qui n'était déjà pas mal).
J'avoue ne pas avoir beaucoup plus travailler en 5/2, mais j'ai essayé de toujours bien suivre les cours et les TD, même si ça pouvait parfois être répétitif, et j'avais le recul suffisant pour comprendre plus facilement ce qui m'avait échappé en 3/2 et tirer profit de ce que j'avais déjà compris. J'ai alors effectivement mieux réussi mes concours, ce qui m'a permis d'avoir plus de choix dans les écoles qui m'étaient accessibles.

Mon parcours après la prépa Parmi les écoles qui m'étaient accessibles après avoir passé les concours, j'ai choisi d'intégrer l'Ecole des Arts et Métiers ParisTech (ou ENSAM), où j'ai été affectée dans le centre de Cluny en Bourgogne.
A l'époque où j'écris ces lignes, cela ne fait que 2 mois que j'y suis, mais je peux déjà dire en voyant la multitude de parcours qui m'y sont offerts que je suis très fière d'avoir pu intégrer cette grande école généraliste et je suis sûre que je pourrai y trouver le parcours professionnel de mes rêves ! Même si le rythme en prépa est parfois très soutenu (il ne faut pas l'ignorer), cela vaut vraiment le coup de se dépasser pour arriver à la hauteur de ses ambitions.
J'espère maintenant pouvoir effectuer un des multiples parcours à l'étranger que propose mon école.
 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil

 
Espace membre